Aller au contenu principal

L'émouvant hommage au résistant Louis Sabatié

Il n'avait pas 20 ans, Louis Sabatié, jeune résistant, lorsqu'il fut fusillé à la prison Saint-Michel de Toulouse, le 17 février 1944.Louis, membre de la jeunesse communiste, élève puis surveillant au lycée Ingres fonda, avec d'autres, à la rentrée 1940 la première organisation de la Résistance en Tarn-et-Garonne.Vendredi 17 février après-midi, comme chaque année à la même date, la fédération du PCF, les Jeunesses communistes, les Amis de Louis, les anciens résistants étaient nombreux au cimetière de Lafrançaise pour rendre hommage à Louis après une parodie de justice. Ce fut un moment d'émotion aux lectures de Rodolphe Portalès, membre du Parti communiste, et de Thierry Delbreil, maire de Lafrançaise. Moment d'émotion également à la lecture d'un poème par un jeune conseiller municipal, mais aussi quand la Marseillaise fut chantée par les nombreux participants. À la fin de la cérémonie, c'est dans le plus grand respect que tout le monde s'est retrouvé à la Maison d'animation pour le verre du souvenir.