Aller au contenu principal

Lafrançaise : le libre accès pour compléter l'offre sportive communale

Pour compléter ses équipements sportifs, la commune de Lafrançaise (82), environ 3 000 habitants, a investi dans un terrain multisports, un projet porté par le conseil municipal des jeunes.

Par rapport à la taille de sa commune, Lafrançaise est déjà bien dotée en termes d'équipements sportifs puisqu'elle dispose de plusieurs terrains de football (dont un terrain honneur), des courts de tennis, un terrain de pétanque, une salle de sport, un espace pour le judo et une piscine d'été. N'ayant pas encore de terrains multisports, les élus ont décidé d'en construire un à la place d'un ancien court de tennis. "C'est un véritable projet porté par le conseil municipal des jeunes, encadré par des élus adultes, qui a fait l'objet de leur part d’un véritable travail tant dans la réflexion du lieu d’implantation que de la structure.
L'emplacement était idéal puisqu'il se trouvait dans un site, appelé "La vallée des loisirs", à côté de la piscine d'été, d'un lac, de cheminsde promenade et d'un camping. Pour nous, il était important que cette nouvelle structure sportive soit située au coeur de ce pôle touristique afin qu'il n'y ait pas que les enfants de la commune qui en profitent" explique Olivia Dupaty, directrice générale des services de Lafrançaise.
Une structure qui s'intègre parfaitement dans son environnement
La collectivité a choisi le modèle Mini-stadium ® de la société Casal Sport : mesurant 12 x 24 m, il permet de pratiquer le football, le basket-ball, le handball, mais également
le tennis, le volley-ball, et le badminton grâce à un filet positionné au milieu de la structure. Cependant, ce dernier n'est pas en libre accès mais est utilisé dans le cadre
d'activités encadrées, scolaires ou de loisirs, par l'intermédiaire de l'éducateur sportif de la commune.
L'équipement est en acier galvanisé thermolaqué, composé de panneaux caillebotis
en parties latérales (1 m de haut) et en partie supérieure des buts (3 m de haut) pour éviter que les ballons ne sortent de la structure. Ces panneaux sont fixés sur des poteaux supports (102 mm de diamètre) par l’intermédiaire de pièces de visserie en inox inviolable et silent blocs. De plus, sur une palissade latérale, un passage spécifique permet l’accès au site pour les personnes à mobilité réduite. "Nous avons choisi le béton poreux comme surface sportive car nous n'étions pas convaincus par le gazon synthétique, principalement au niveau de sa durée de vie et de l'utilisation l'été sous une forte chaleur. Concernant la couleur de la structure, nous avons laissé celle de l'inox afin d'être le plus neutre possible. Seuls les panneaux en caillebotis sont marrons. L'objectif était que le terrain multisports s'intègre parfaitement dans le paysage environnant, composé de nombreux chênes. Nous ne voulions pas de couleur, type rouge ou vert, comme on peut le voir dans certaines communes" argumente la directrice générale des services.
Ce sont les agents des services techniques de la ville qui se chargent de la maintenance et du contrôle visuel régulier nécessaire.
Le succès du libre accès L'équipement en libre accès est très utilisé
depuis le début de l'année. "Etant en période hivernale, nous sommes tout de même surpris de voir autant d'adolescents sur le terrain chaque jour. Nous ne pensions
pas que l'attente était aussi grande. Peut-être est-ce l'effet nouveauté ? Nous verrons
dans les prochains mois. Mais il est vrai queles structures en accès libres sont de plus en plus prisées par les jeunes qui souhaitent pouvoir pratiquer un sport sans contrainte. Nous le voyons avec notre petite structure d'accrobranche, également en libre accès, qui est aussi très utilisée" ajoute Olivia Dupaty.