Aller au contenu principal

Future usine de production d'eau

Ce mardi 27 juin, a eu lieu la pose de la première pierre de la future usine de production d'eau par Franck Ségonne, président du Syndicat des eaux. Il était entouré de Patrick Flour, de l'agence de l'eau Adour-Garonne; de Christian Astruc, président du conseil départemental de Tarn-et-Garonne; de Thierry Delbreil, maire de Lafrançaise, et de tous les élus des communes qui font partie du Syndicat des eaux du Bas-Quercy. M. le préfet de Tarn-et-Garonne Pierre Besnard était excusé. Etaient présentes les entreprises de conception et de construction de l'usine. Les premiers travaux de terrassement viennent de démarrer, l'ensemble de la construction s'étalera sur environ dix-huit mois. En 2016, le syndicat a pris la décision de refondre totalement son outil de production d'eau potable en remplaçant l'usine existante par une nouvelle unité plus moderne avec des technologies respectueuses de l'environnement ayant une capacité de produire 250 m3/h d'eau potable. Les futures installations distribueront une eau conforme aux nouvelles normes en vigueur. Elles permettront de garantir la continuité de production tout en proposant un service de proximité à la population avec un accueil dédié au public. Aidée par le bureau d'études Egis, la collectivité a confié la réalisation de l'usine à OTV Sud-Ouest - filiale de construction de Veolia au maître d'œuvre IRH et aux entreprises Touja, Fauché, Cousin-Pradère, Florès TP, LTA Architectes. Le Syndicat des eaux du Bas-Quercy est composé de dix communes (Cazes-Mondenard, L'Honor-de-Cos, Labarthe, Lafrançaise, Lamothe-Capdeville, Molières, Montastruc, Piquecos, Puycornet, Vazerac, avec environ 11 000 habitants). La nouvelle usine sera à la pointe de la technologie, respectueuse et intégrée à l'environnement et à vocation pédagogique. Le coût global de l'opération s'élève à 5 614 119 euros HT, soit 3 267 417€ HT agence Adour-Garonne, 101 000€ HT conseil départemental de Tarn-et-Garonne, 2 225 702€ HT pour le Syndicat des eaux du Bas-Quercy.